CV Chronologie 個人年表

Je me présente : Chengyen LEE, né il y a 32 ans à Taïwan. J’ai donc grandi sur cette petit ile, où culture et valeurs traditionnelles sont aussi importantes que modernité et haute technologie.

Très tôt, à l’âge de 10 ans je me suis intéressé à la couture et à la mode. Mais très rapidement je comprends que je souhaite faire autre chose que la broderie traditionnelle sur textile. Je voulais être plus libre dans mes choix de sujet et de support.

J’ai commencé par confectionner des petits accessoires de mode tels que des broches. Mais là encore, cela ne correspondait pas à mes attentes car trop proche de l’univers de la mode. Je voulais quelque chose de plus grand, plus novateur, plus personnel.

Ma première oeuvre, DEER MY LOVE. Mes premiers travaux étaient de petite taille et face à l’étendue du travail qui m’attendait, les premières semaines ne furent que doute et hésitation. Aurais-je toute la force et la patience nécessaires pour accomplir une telle oeuvre ?

4 mois plus tard je présentais mon tableau à Taïwan, lors d’une exposition organisée par TAKASHI MURAKAMI. C’était une première victoire pour moi. J’avais acquis la certitude de continuer ce travail d’artiste.

2011, année du lapin et des 100 ans de Taïwan. Je souhaitais célébrer cet anniversaire à ma manière. Ainsi me vint l’idée d’associer cette date à l’astrologie chinoise. 100 ans, 100 lapins. Ce tableau devait être aussi le début d’une série.

100 ans, 100 lapins mais aussi 100 signatures. En effet, après un appel sur les réseaux sociaux, 100 personnes m’ont apporté leur soutien et ont accompagné ce projet. Chacune d’entre elles a pu s’approprier un lapin et y apposer sa signature.

Cette deuxième expérience, innovante, et le soutien reçu de tant de personnes m’a apporté davantage d’assurance et m’a poussé à aller encore plus loin, jusqu’au bout de mes rêves. Car j’avais un rêve…

Très jeune déjà, sans savoir pourquoi, je rêvais de découvrir la France. J’ignorais tout de ce pays et n’y connaissait personne. En dépit de toutes ces incertitudes et des doutes de tout mon entourage je décidais de voler de mes propres ailes pour m’installer à Paris fin 2011.

Très rapidement après mon installation, je rencontrais 3 artistes français. Nous avons collaboré et créé la collection CITY BUG, série de tableau mélangeant travaux d’illustrations et de broderies symbolisant le rêve, la réalité et l’idéal.

Ma recherche permanente de nouveauté m’a guidé pour de nouveaux projets. Ainsi, captivé par le vase d’Amaryllis posé sur ma table, l’inspiration gagnait mon esprit. Je voulais donner une nouvelle vie à ces fleurs en conjuguant l’éclat des perles avec la beauté naturelle de la fleur.

Comme pour les fleurs, tout a commencé par un regard. Regard porté sur une magnifique boite de gravures de perroquets. Quelques semaines après cette première vision, j’accourais dans le magasin pour acquérir ces dessins et donner une nouvelle vie à ces perroquets.

En fait, la broderie n’est que le travail final dans mes oeuvres. Comme tout artiste, je suis en recherche permanente d’idées et d’inspirations. J’exprime mon imagination au travers de nombreux dessins plus ou moins aboutis. Quelques uns se métamorphoseront en broderie.

Bon nombre de mes oeuvres ont une thématique autour des animaux et de la mythologie. Tout en étant surnaturelles, ces créatures portent des symboles qui les rapprochent des hommes et de leurs comportement. Elles nous aident à comprendre qui nous sommes et ce que nous devons faire.

Ainsi, je décidai de poursuivre la série commencée avec les lapins, et de représenter en 2012, année du Dragon, cet animal légendaire. Il s’agit d’un projet encore plus imposant que les précédents. L’oeuvre finale dépassera les 4 mêtres carrés. Ce projet est toujours en cours.

Je ne le réalise pas en continu. Je me laisse guider par mon inspiration qui évolue dans le temps. Mes choix de couleurs et perles ont plusieurs fois changé. En effet, je reste convaincu que c’est l’oeuvre qui agit sur la vie et non la vie sur l’oeuvre.

Chaque jour est une remise en question. Chaque jour je consacre mon énergie à croire en mes capacités créatrices. Ainsi, je me suis trouvé conforté dans mes choix lorsque j’ai reçu une première commande privée. La reconnaissance de son art est toujours importante pour un artiste.

En quelques années, j’ai pu réaliser le travail dont je rêvais, j’ai pu m’installer dans le pays dont j’ai rêvé. L’art est un défi et une aventure. J’ai le courage et la patience pour continuer cette aventure. J’ai la foi dans ce que je fais. Maintenant, en tant qu’artiste, je dois me concentrer sur la création et m’en réjouir. Je veux continuer à rêver. Je ne suis pas encore au bout de mes rêves. ECRIT 2015

李政諺, 32歲的我生於以傳統產業為基礎, 並行以高科技產業發展的台灣.
10歲時便對工藝織品一直保有極大的興趣, 很快的, 內心的渴望驅使我邁向有別於傳統刺繡的思維, 漸而創作出屬於自己的藝術語彙.

6年前, 學以致用, 我開始製作一些小巧精緻的針線作品, 這世界的快速變化, 並不影響我衷於傾聽內心的渴望, 一股力量再度把我推向另一個更大, 更新, 更具個人化的新領域。

我的第一幅刺繡畫作 DEER MY LOVE, 165乘132公分, 縫製初期, 我經常懷疑自己能否將之完成, 質疑著自己做出的新選擇, 4個月後, 在GEISAI TAIWAN作了正式展出, 熬過一切不安的情緒, 這一刻我很確信這就是自己的使命。

2011年, 台灣建國100年, 我想用自己的刺繡藝術結合這美好的時刻, 100年, 100隻兔子, 這個構想也開啟了我製作十二年獸系列的靈感, 100年, 100隻兔子, 100個簽名, 基於這個想法便在社群網站發起了活動, 共有100位民眾支持這件作品的完成, 這幅165 乘165公分的作品, 每隻兔子的身後都帶著支持著的簽名刺繡。

這兩次的經驗, 讓我更加投入與相信自己的選擇, 並開始醞釀新的藝術方向, 駛向新的遠見, 只因為一直有個夢想。

從學生時代起, 內心便對法國有股憧憬, 計劃一步一步向前, 內心的直覺再一次做出選擇, 毅然決定前往法國展開新的學習, 探索內心渴望的答案。

很快的, 積極的心帶我認識了Eric de Turgny, Jérôme Toret, Jean-Jacques Grand 這三位藝術家, 彼此靠著互信與默契地合作了屬於我們的第一個系列CITY BUG (Insectitudes), 每幅畫作中的昆蟲同時也代表著我的信念: 夢想, 現實, 理想。

身為藝術家的初期階段, 尋找靈感的意念驅使並帶領著我不斷探索新的藝術表現方式, FLORA花神是一個工藝技術昇華為藝術思維的系列, 這脈絡的延伸來自個人的習慣與對花卉的熱愛, 如同美麗的花朵, 驚鴻一瞥的靈感落在42幅鸚鵡畫作上, 藝術不是在於強調技術性與時間性,但同時也是不可或缺的基礎。

事實上,藝術家總是要拋棄每一個階段的風格,永不眷戀當下的美好並不斷給自己重新定義,帶來新的生命,我的大部分作品, 總是帶著濃厚的動物寓言色彩, 超現實的意向, 動物具有人類所不能預測的靈性只因對生活法則的敏銳領悟, 藉由學習的思維, 將人與動物的情感作為反思的連結。

延續兔年的作品, 2012年開始縫製十二年獸系列的第二幅作品-龍, 240乘240公分的繡布, 持續進行直至2016年, 我們不能控制一切, 即使是藝術, 我始終相信作品有它自己的生命意識。

”一件藝術品的生命始於收藏家, 一件偉大的藝術品終將屬於人民“每天我以此為目標向此邁進。

6年了, 我行走在自己夢想的工作道路上, 我抵達法國並努力奮鬥著, 這是一個繼續前進的冒險旅程, 我滿懷著耐心與勇氣, 很多的工作都是基於熱情而發展開來,這份態度會凝聚一切相關的人來談論,因而成長強壯成為一個新的文化藍圖。

我會持續朝著夢想前進, 直至圓滿。
寫於 2015